S

 

 

Lire en Vendée n° 28 - Revue de la société des écrivains de Vendée

 

 

Les lauréats du prix Ecume de mer

 

Prix Ecume de mer 2015
Fédération Nationale du Mérite maritime
et
Médaille d'honneur des marins
Le prix "Ecume de Mer" 2015 a été décerné à Alain KALIKA pour "ELLE RËVE AVEC MOI"

 

Prix Commandant Jean LOREAU - 2015

Le prix a été créé à la mémoire de notre ami, président de la section Bretagne-sud Vendée, décédé en 2013. Jean a contribué au lancement du prix "Ecume de mer"

"Pour contes d'océan" ouvrage de Roland MORNET a été remis à Madame LOREAU par la Présidente Marie-Christine HERVOUËT-DION

 

Prix Ecume de mer 2014
Fédération Nationale du Mérite maritime
et
Médaille d'honneur des marins
Le prix Ecume de Mer 2014 a été remis à Monsieur Jean-Marie GILORY
pour SONGERIES D'UN RËVEUR INSULAIRE - Voir l'article de presse

 

Prix Jean LOREAU

Le prix a été créé à la mémoire de notre ami, président de la section Bretagne-sud Vendée, décédé en 2013. Jean a contribué au lancement du prix "Ecume de mer"

"L'albatros et le tamaris" ouvrage de jacques NOUGIER a été remis à Madame LOREAU par le président Jean-Claude DUFORT

 

Prix Ecume de mer 2013

 

Après délibération du jury, le prix Ecume de Mer 2013

a été attribué à Monsieur Olivier BASS pour son roman

" L'homme de Marmara "

Le prix lui a été décerné par le président Jean-Claude DUFORT lors du congrès d'Ajaccio

Lorsqu'ils retrouvent la Mare Nostrum après cinq mois d'un périple autour du mondr, les marins du Cévennes ont le sentiment de se rapprocher enfin de leurs foyers. Hélas, le navire est dérouté vers Istanbul où il doir impérativementfaire escale.

Au même moment, loin du Cévennes qui poursuit sa course dans la mer Egée, à deux cents milles nautiques par-delà les montagnes qui marquent la fontière entre la Crèce et la Turquie, un hommeseul, au large de toute terre, se bat désespérément contre la noyade dans la mer de Marmara.

Ce dernier sera repêché et caché à bord du cargo français. Et tandis que ses souvenirs referont peu à peu surface, l'équipage du Cévennes tentera de percer le mystère de son histoire.

Editions La Découvrance

Prix 19 €

 

Prix Ecume de mer 2012

 

 

Prix Ecume de mer 2011

L'Ombre de Némésis

François ADRIEN

Louis Aurélien, capitaine du trois-mâts Némésis, sillonne les Caraïbes à la recherche d'une cargaison de sucre. Il accoste à Cuba, où il se retrouve confronté à la terreur de l'insurrection et des camps de concentration ; la guerre d'indépendance s'abat alors dans toute sa violence et plonge ses compagnons ainsi que la population cubaine dans un bain de sang. Seul son attachement pour la jeune Gabriela lui permet de faire front. Mais les États-Unis et l'Espagne entrent en guerre, et les marines s'apprêtent à débarquer à Guantánamo. Sous les yeux des deux jeunes gens, les escadres et les armées vont s'affronter dans le dernier grand conflit du XIXe siècle. Sera-t-il possible, pour le capitaine Aurélien et la jeune Cubaine, d'y survivre ensemble ?

Par le biais d'une intrigue romanesque, L'Ombre de Némésis transporte au cœur des événements clés et des lieux historiques de la guerre hispano-américaine de 1898. Le dernier grand conflit du XIXe siècle (ou le premier du XXe) est vu à travers les yeux du capitaine d'un trois-mâts français et de sa compagne cubaine.

L'Ombre de Némésis est un roman, non une œuvre d'historien. Par contre, afin de reconstituer, aussi précisément que possible, le contexte de l'époque, il est largement appuyé sur le travail des historiens - américains, espagnols et cubains - qui ont abordé cette période. La part de réalité historique et d'imagination est évoquée dans la page La réalité historique.

L'Ombre de Némésis est publié aux Editions Privat.

Prix unitaire 19,00 €

 

Prix Ecume de mer 2010

 

Après délibération du jury, le prix Ecume de Mer 2010

a été attribué à Monsieur Olivier BASS pour son roman

" La musique des kerguelen "

Le prix lui a été décerné par le président Jean-Claude DUFORT lors du congrès de Dunkerque

 

Prix Ecume de mer 2009

Le damné de Pennou-Pell

Michel BOUGEARD

Prix: 23.00€

408 pages

Editions La Découvrance

Il sera remis par le Président national de la FNMM, lors du congrès de La Ciotat le samedi 16 mai

 

Pour ravir le trophée Phileas Fogg, Samson Le Gonidec, un officier de la marine marchande, plus habitué aux ports asiatiques et aux porte-conteneurs gigantesques, va relever le défi d'une course en solitaire à la voile autour du monde.

Capitaine au long cours et officier du Mérite maritime, Michel Bougeard, qui écrit régulièrement pour la presse maritime, nous livre ici son premier roman.

Dédicace de l'auteur :

Ecrire " Le damné de Pennou-Pell " fut une bien belle aventure et un réel plaisir. Son enfantement dura neuf mois au cours desquels, chaque jour, je m'empressais de rejoindre mon héros, skipper d'un trimaran géant, m'embarquant à ses côtés dans sa course lointaine et ô combien insensée. Passionné de voile et las de la navigation routinière à la barre de son super porte-conteneurs entre l'Europe et l'Asie, Samson Le Gonidec, prit une année sabbatique et sympathique pour réaliser son rêve : ravir le trophée Philéas Fogg, cette course en solitaire à la voile, contre la montre, autour de la planète bleue en doublant les trois caps mythiques. Talentueux et orgueilleux il voulait aussi prouver à ses frères et amis que ce malencontreux manque à virer il y a vingt ans, par sa faute, de la bouée Pennou-Pell lors d'une régate de sinistre mémoire en mer d'Iroise était un faux pas sans gravité. Il y avait pourtant prescription !

La damnation supposée et imméritée qui le tourmentait, n'était plus de mise.

Ce défi d'écriture me tenaillait depuis toutes ces années passées à contempler la mer sur la passerelle de mon navire câblier. Je savais qu'un jour, à l'heure de la retraite lorsque, à contre cœur, je raccrocherai mon sextant, il me faudrait combler le vide de cette mer confisquée, en prenant la plume et m'évader, avide de reprendre le large par le rêve.

Il m'importait de faire partager aux lecteurs et lectrices mon amour du grand large, ce bonheur absolu d'être en mer, ce désir de bonne aventure au cours d'une histoire rocambolesque et joyeuse.

L'intention de divertir avec une grande bouffée d'air pur, était noble mais commencer cet exercice par un roman était une gageure dont je n'eus fort heureusement pas conscience, tant cette fiction originale et jubilatoire m'était aisée à conter.

Le scénario me vint à l'esprit quelques années auparavant quand au cours d'une pose d'un câble sous marin, se produisit un incident fort heureusement peu habituel. Je m'étais dit que si cette infortune de mer arrivait à un " voileux " solitaire, en pleine course contre la montre, il aurait bien du souci à se faire pour la suite de son périple circumplanétaire à mener rondement!

C'est exactement ce qui arriva à Samson…Après avoir battu un premier record intermédiaire entre l'île d'Ouessant et l'équateur, avalé en moins de six jours et traversé le pot au noir sans encombres, il découvrit soudain le pot aux roses !..

Ce livre est une épopée romantique qui ne sent pas la guimauve mais l'iode de la brise marine où les pages sont collées par le salin des embruns, une longue route qui mène toujours plus loin dans ces grands espaces liquides et ces vastes horizons. Samson résistera-t-il aux chants des sirènes qui vont croiser son chemin ? Là est la question…

Michel Bougeard

Prix Ecume de mer 2008

La Ramandeuse

Il sera remis par Raymond Berthou Président national de la FNMM, lors du congrès du Havre du 15 au 18 mai

Auteur(s) : Jean-Marc Soyez

252 pages Format : 13,5x21

Prix Public : 17,00 €

Qu'est-ce qui motive la Ramandeuse ? Pourquoi revient-elle chaque année dans ce bourg ? Sans doute pour parler aux poissons, préparer des philtres d'amour ou jouer à la belote, comme le pensent certains. Mais plus sûrement pour l'argent. Cet argent qu'elle gagne en réparant les filets ou en monnayant ses charmes auprès des hommes. Cet argent qu'elle amasse, qu'elle thésaurise, qu'elle ne dépense surtout pas. Mais à quoi donc lui sert le magot qu'elle se constitue ? Journaliste et auteur d’une cinquantaine d’ouvrages dont quelques-uns furent des best-sellers, Jean-Marc Soyez a toujours inventé des histoires et des contes. Plusieurs de ses récits, notamment La Tuile à loup, ont été portés à l’écran avec succès.

Prix Ecume de mer 2007

LE FILS DU DRAGON

Laurent MARECHAUX

Prix : 16€

Résumé

C'est une histoire d'hommes perdus en mer, de bordels caraïbes et d'opium, de retrouvailles et de poésie, c'est une histoire de marins.

Son nom, au héros, c'est Victor, Victor Combault. D'avoir un jour, enfant, vomit à la face de son père, il est dit par ce dernier le " Dragon ".

Après avoir tâté, et mal, de la vie d'équipage, Dragon se fait la belle, laissant à quai une femme grosse tout en pleurs.

Lancé comme injures ou dés à la surface du monde, il bourlingue tant et plus, essuie du climat des coups bas, des hommes des coups tordus et surtout croise deux " drôles très solides " : l'un, un Polonais dandy du nom de Korzeniowski, dit le " Comte " ; revenu de la mer il signera Joseph Conrad une pleine malle de romans ; l'autre un poète foutraque, homme de l'Est et qui se nomme Rimbaud.

Il lui arrive de lâcher parmi le brouillard des pipes et le heurt des verres, maints poèmes étranges. Le trio se nouera, se dénouera, à la faveur d'une tournée, d'un hôpital ou d'un appontage.

Dragon changera de peau, oubliant Nantes et les siens, pour caboter vers Java, une belle orchidée nommée Mey Lan à l'oreille.

Un jour, d'un coup, Victor mourra. Sous un grand teck, on l'enterrera. Son fils Rodolphe le retrouvera-t-il avant ?

Brodé avec finesse, narré avec rudesse par Laurent Maréchaux, c'est une histoire d'orphelins et de naufrages, de trafics, de vie lente et violente. Une histoire de Nantais. Route!

Editions Le Dilettante

Les Membres du Jury

Les membres du jury réunis à la Maison des écrivains de la mer de Saint-Gilles-Croix- De- Vie

Jean-François Roudier major (R) de la MN secrétaire de la Maison, Jean-Paul Migevant professeur de lettres chargé de la bibliothèque, Jean-Paul Minaud premier adjoint au maire de Saint-Gilles-Croix-De-Vie, Pierre Raymond capitaine au long cours et président de la FMM du Poitou Charentes, Jean Loreau capitaine au long cours et président de la FMM Bretagne sud et Vendée, René Moniot Beaumont officier de la Marine Marchande et président de la Maison, Alain Frankel capitaine au long cours président du jury.

20 avril 2011

Les membres du jury 2011 réunis à la Maison des écrivains de la mer de Saint-Gilles-Croix-De-Vie

De gauche à droite. Second rang : Cdt Jean LOREAU, CLC. Mme FRENKEL. Mr MIGEVANT

Premier rang: Cdt Pierre RAYMOND, CLC. Mme LOREAU. Cdt FRENKEL, CLC. Mr MINAUT. Mr MONIOT BEAUMONT

Cdt FRENKEL, Président du Jury. Mr MIGEVANT Prof de FAC de lettres. Mr MINAUT 1er Adjoint au Maire de St-Gilles-Croix-de-Vie. Mr MONIOT BEAUMONT, Président de la Maison des Ecrivains de le mer

 

Site Meter